Césure

La césure : une pause pendant le doctorat

La césure s’inscrit dans un projet incompatible avec la poursuite normale de la formation doctorale pendant un an maximum et peut prendre notamment l'une des formes suivantes :
- Une formation dans un domaine différent de celui de la formation dans laquelle l'étudiant est inscrit
- Une expérience en milieu professionnel en France ou à l'étranger
- Un engagement de service civique en France ou à l'étranger, qui peut notamment prendre la forme d'un volontariat de solidarité internationale, d'un volontariat international en administration ou en entreprise ou d'un service volontaire européen
- Un projet de création d'activité en qualité d'étudiant-entrepreneur.

Il faut bien organiser un CSI avant la césure.

Si vous souhaitez bénéficier d’une césure, vous devez faire votre demande avant le 15 juin pour une césure débutant au 1er septembre, avant le 15 octobre pour toute autre demande.
En césure, le doctorant demeure inscrit et doit s’acquitter des droits d’inscription à taux réduit (à titre indicatif : 260 € en 2023/2024)
Les étudiants en césure inscrits en formation initiale dans un établissement d’enseignement supérieur sont assujettis au paiement de la CVEC (cf. circulaire n°2019-030 du 10 avril 2019).
 
Publié le  1 octobre 2021
Mis à jour le 7 juin 2024